L’essentiel à savoir sur l’immobilier commercial


Divers /

L’immobilier commercial est en train de faire son petit bonhomme de chemin pour arriver au rang de celui locatif. Le manque sur ce type d’immobilier fait peur à beaucoup de gens d’y investir. Lisez les lignes suivantes de cet article pour en savoir un peu plus sur ce type d’immobilier.

L’immobilier commercial : comment y investir ?

Avant toute chose, retenez que l’immobilier commercial est toute sorte de transactions de location, d’achat ou de vente de tous les biens immobiliers qui sont destinés à une activité professionnelle. Ces biens sont des locaux commerciaux, des terrains, des usines, des parkings privatifs, des magasins et des centres commerciaux. Cliquez sur ce lien www.ecoute-coaching.fr pour plus de détails. Parlant de l’investissement dans ça, il est d’abord conseillé d’avoir une bonne connaissance des spécificités de ce type de placement. Ensuite, choisir une société en commandite simple. En investissant dans une telle société, cela vous permet d’avoir un rendement de plus de 5% par an tout en vous permettant d’avoir une visibilité sur le prix de rachat des titres dès la souscription. Par ailleurs il vous est possible également d’investir dans l’immobilier commercial par une société civile placement immobilier. Avec cette dernière, avez une sécurité et un bon rendement. 

Les avantages d’investir dans l’immobilier commercial ?

Investir dans l’immobilier commercial vous offre en premier une stabilité financière. Avec un locataire commercial, le paiement de votre loyer est assuré, car le local qu’il utilise lui permet de tirer des bénéfices. Mis à part cela, un tel investissement vous permet d’avoir une stabilité locative. En effet, quand vous avez des locataires qui vont rester dans vos locaux pour une longue durée, cela vous réduit considérablement les couts de gestion du bien. Par ailleurs, cela vous donne la possibilité d’avoir un meilleur rendement, car il vous permet d’avoir une rentabilité qui peut de 5 à 7%. Enfin, les cas des loyers impayés sont moins fréquents avec l’immobilier commercial sans oublier que vous avez une grande liberté pour déterminer le prix de vente de vos biens immobiliers commerciaux.